Une compétitivité en baisse depuis plusieurs années fait que beaucoup d'entreprises hôtelières et touristiques suisses se trouvent dans une situation financière précaire. En Suisse le nombre d'établissements touristiques constitué principalement de petites, voire de micro-entreprises, ne cessent de diminuer. En outre, l'industrie hôtelière et touristique a vu ses sources de financements se raréfier en raison d'une politique de crédit plus restrictive de la part des banques vis-à-vis du secteur entraînant par là même le ralentissement de l'investissement. En effet, l'attitude des banques à l'égard de ces PME est critiquée, surtout par une certaine presse. On laisse croire que les crédits bancaires constituent les sources uniques de financement, or il en existe bien d'autres, par exemple le marché boursier. De ce fait, ce projet vise à étudier cette opportunité de nouveau financement des entreprises hôtelières pour qu'une part de ces entreprises touristiques acquière une certaine indépendance par rapport aux banques et pour leur offrir de nouvelles solutions de financement pour leur croissance.
Ainsi, ce projet vise à identifier des profils de groupes de PME selon leur degré d'opportunité de s'introduire en bourse et sur cette base de proposer ainsi des scénarios/modèles adaptés d'introduction en bourse. Chaque modèle doit répondre aux questions suivantes:
- L'entreprise peut-elle s'introduire en bourse seule ou doit-elle s'allier avec d'autres ? (par conséquent identifier le profil du partenaire)
- Quelles sont les transformations nécessaires et optimales à faire pour pouvoir s'introduire en bourse ? Quelles en sont les conséquences (en termes de coûts, gouvernance, etc.)
- Quel marché boursier est adapté pour chaque profil de PME ?

Février 2007 - Décembre 2008
Partenaire académique: Haute école de gestion du canton de Vaud
Partenaire financier: HES-SO

Back to Top