Les hôtels et les restaurants sont parmi les entreprises les plus compétitives au monde. Or, la productivité du secteur, comme le souligne la recherche, est nettement inférieure à celle de tous les autres secteurs de l’économie. Une des explications de ce décalage pourrait se trouver dans le fait que l’hôtellerie, par rapport aux autres, est moins apte à innover. Ce constat remet en question les pratiques de gestion classiques au sein de l’industrie et met en lumière le besoin urgent de dénicher de nouveaux paradigmes stratégiques. Plus intéressant encore, les explications de ce moindre appétit pour l’innovation ont fait l’objet de recherche seulement de façon marginale et indirecte. Davantage de recherche est nécessaire afin d’analyser le rapport entre l’innovation et l’efficacité organisationnelle et d’aider ces entreprises à surmonter leur résistance à l’innovation. Un levier important de cette tendance est le besoin d’innovation durable et continue afin de rester compétitif et rentable, ce qui pourrait inciter les entreprises du secteur à chercher - et à mettre en œuvre - des solutions innovantes.

Parmi les différentes formes d’innovation, la recherche existante met en lumière l’impact considérable des formes d’innovation moins traditionnelles sur la performance des entreprises du secteur tertiaire. De nature innovante, ces entreprises n’hésitent pas à élargir leur champ d’innovation ou à sortir des sentiers étroits de l’innovation technologique caractéristique des entreprises industrielles. En effet, les entreprises du secteur tertiaire recherchent de nouvelles techniques visant à commercialiser leurs ressources et à développer de nouvelles pratiques de gestion ou innovations organisationnelles.

Cette étude propose, en conséquence, de contribuer à la recherche sur l’innovation et la productivité dans les secteurs de l’accueil. Elle s’appuie à la fois sur des professionnels du secteur et sur la recherche académique à travers deux stratégies de recherche. D’abord, d’une perspective pratique, cette recherche propose des pistes d’amélioration aux entreprises du secteur en relevant des exemples d’innovation organisationnelle chez les meilleures entreprises hôtelières en Suisse. Des études de cas approfondies soulignent le rôle important que les nouvelles formes d’innovation jouent dans l’acquisition des avantages compétitifs pour ces entreprises. Deuxièmement, il analyse le rapport entre l’innovation moins traditionnelle/non-technologique et l’efficacité organisationnelle à travers une étude empirique dans plusieurs pays de l’Union Européenne.

Janvier 2016 - Mars 2017
Partenaire financier: HES-SO

Back to Top