Des études de méta-analyse de renouvellement stratégique d’entreprises emploient une approche de population écologique pour évaluer les choix stratégiques de l’équipe de gestion par rapport à quatre scénarios de rareté dans l’environnement niche d’une entreprise: notamment, la dissolution de l'environnement (diminution progressive de la forme), l'érosion de l'environnement (diminution progressive de taille), l'effondrement de l'environnement (diminution subite de la forme), et la contraction de l'environnement (diminution subite de la taille). La nature des réactions du PDG pourrait être progressive ou par à-coups,  si le PDG est centré sur l’interne ou l’externe (durant la dissolution de l’environnement), l’implication du PDG dans l’entreprise (durant l’érosion de l’environnement), si le PDG évalue correctement l’urgence de la situation (durant l’effondrement de l’environnement) ou bien de la perception du PDG de l’attractivité diminuée de l’environnement niche de la société (dans le cas de la contraction de l’environnement). Dans tous les cas, l’efficacité de la réponse du management à la raréfaction environnementale dépend de la capacité du PDG à percevoir et interpréter correctement la nature de l’évolution de la niche compétitive de la société.

Achim Schmitt, Vincent L. Barker III, Sebastian Raisch, and David Whetten, “Strategic Renewal in Times of Environmental Scarcity,” Long Range Planning (2015), in press. doi: 10.1016/j.lrp.2015.08.004

Mots-clés : Raréfaction environnementale; Renouvellement stratégique; Choix stratégique; Population écologique.

Biographies

Achim Schmitt est un professeur de l’Ecole hôtelière de Lausanne, première école de management hôtelier au monde

Dr. Achim Schmitt

LHRC fellow

Professeur Associé - Stratégies

envoyer un message
Back to Top